+

 

 

 

 

 

 

 

 

SALOFFeN DE L’ILLUSTRATION ET DU LIVRE DE JEUNESSE DE SCHILTIGHEIM

 

 

Le BLOG WORKHIRN est ouvert ....

Travaux en cours, archives, curiosités , et autres , c'est dans le Blog...

 

Neuf ans après la fin du Pouvoir des innocents, Luc Brunschwig et Laurent Hirn lui donnent une double suite, avec deux cycles distincts : Les Enfants de Jessica (paru le 6 mai 2011) et Car l’enfer est ici.
Ce nouveau cycle se déroule six mois après l’accession au pouvoir, en 1997, de Jessica Ruppert à la tête de la ville de New York. Une victoire endeuillée par le terrible attentat perpétré contre le lobby des 508, et dont on a accusé Joshua Logan, un ancien agent des forces spéciales, d’en être l’instigateur.
 

Témoignant d’une maîtrise incomparable de l’art de la narration, Les enfants de Jessica est une réussite d’autant plus éclatante que le défi était de taille
Bdgest

Un récit engagé, aux thèmes très actuels, qui est parfaitement orchestré et traité graphiquement ; et dont on espère que la suite ne se fera pas trop attendre…
BD SELECTION

Luc Brunschwig et Laurent Hirn réussissent le tour de force de proposer une suite à cette série emblématique qu'est le Pouvoir des Innocents, suit+e non seulement crédible, mais qui s'impose au lecteur comme une évidence... Ce premier spin-off est incontestablement une réussite
SDI

Action, destins parallèles et implication sociale et politique. Efficace et percutant.
Actuabd

Exceptionnel.
Wartmag

Un premier épisode excellent sur une vision sociétale qui a de quoi intriguer, porté par un tandem qui n'a pas fini de nous étonner.
Scenario.com


…Bref, cette suite de l’une des meilleures séries franco-belge, proposée par le duo de l’excellent « Sourire du clown », s’annonce déjà plus que prometteuse ! Le genre d’album qui fait le bonheur des bédéphiles, ceux qui aiment et ne comptes pas…
Brusselboy wordpress

Cette suite permet de retrouver avec plaisir ce rythme nerveux et cette narration ultra moderne qui rappellent les séries policières américaines actuelles.
Planete BD


Terriblement dur, Les enfants de Jessica ne peut laisser indifférent. Une nouvelle fiction politique d’un pessimisme extrême, dont le réalisme fait parfois froid dans le dos. Un thriller pourtant passionnant qui vous filera la chair de poule encore des heures après.

Blog BD.net

Le pouvoir des innocents, avait frappé par la justesse du ton des événements évoqués.Elle est devenue une référence en matière de thriller politique réaliste.Faire une suite est un pari risqué.Cependant le premier tome répond au niveau d’exigence.
Une nouvelle série culte est en route !

Le litteraire.com


On retrouve tout le brio de Brunschwig, formidable raconteur d'histoires et la maîtrise graphique totale de Hirn.
L’indépendant


Une réussite
Maison Usher


La promesse d'une nouvelle série culte.
OUEST France


La narration de ce premier tome permet de se transporter aisément au coeur d'un récit qui s'annonce palpitant.
Bulle de bd


Les informations nous sont distillées intelligemment, sans dérouter les nouveaux comme les anciens lecteurs, dans ce sensible récit engagé, aux thèmes très actuels. Comme, en plus, il est parfaitement orchestré, découpé et traité graphiquement, on espère simplement que la suite ne se fera pas trop attendre…
Bd zoom


Brunschwig et Hirn refont équipe pour nous embarquer de nouveau dans les magouilles de la politique au plus haut niveau. Dans Les Enfants de Jessica, on s’aperçoit à quel point la réalité contemporaine s’est considérablement rapprochée de cette fiction initialement lancée en 1992. Les utopies dans la politique ne sont pas concevables, la solidarité universelle est en proie à de vives critiques et l’argent domine le monde. Rien de nouveau mais dit avec talent, ça fait encore réfléchir…
Ventillo


A la lecture de ce premier tome passionnant, on ne peut que se réjouir de voir Luc Brunschwig et Laurent Hirn redonner une nouvelle vie à cette excellente série.
Bulledor


On n’en sort pas indemne. Une série résolument à suivre… Samba BD


C'est humain, c'est cru, c'est parfois violent et ça appuie souvent là où ça fait mal, en dénonçant sans sentimentalisme certains des travers les plus dérangeants de nos sociétés occidentales. Une réussite.

Planete SF


Indispensable de l’été 2011 par l’ACBD

Content for New Div Tag Goes Here
Content for New Div Tag Goes Here

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"> compteur gratuit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

compteur gratuit